3 – gAalerie à ciel ouvert

Description

L’impact positif de la gAalerie et de ses expositions sur l’environnement et le cadre de vie sont de deux ordres principaux : d’une part, cette initiative embellit cet espace résidentiel grâce à une offre artistique originale, qui singularise plus encore ce quartier ; d’autre part, elle contribue à nouer un lien social non seulement entre les habitant.e.s du quartier, mais aussi parmi les personnes qui le fréquentent, régulièrement ou ponctuellement, en les incitant à regarder des images ensemble. Par son existence même, ces expositions contribuent à la cohésion sociale et agrémentent le vivre ensemble en invitant les gens à échanger, comme nous pouvons l’observer régulièrement depuis nos fenêtres ou en marchant dans l’espace de l’exposition, ce qui nous donne souvent l’occasion d’échanger nous-mêmes informellement avec les visiteurs, qui s’interrogent sur ce projet quelque peu atypique. S’agissant de l’économie locale, enfin, l’existence de la gAalerie et son mode de fonctionnement consistant à confier une exposition à un photographe résidant à Bruxelles (en l’occurrence à Ixelles, dans le quartier même de la gAalerie, s’agissant de Raymond Dakoua), l’existence de la gAalerie à ciel ouvert, permettra à des photographes locaux de réaliser des projets rémunérés et, par conséquent, de soutenir un secteur culturel à l’économie parfois difficile. Corollairement, cette exposition dans l’espace public et la promotion que nous nous efforcerons de réaliser (la première exposition a par exemple fait l’objet d’un reportage sur TV Bruxelles) contribuera à faire connaître le travail des artistes présentés.

Porteur de projet

Galerie à ciel ouvert (comité de quartier van Aa)

Budget sollicité

7 478 €